Club des Geeks 64
Publié le - 1740 aff. -

Technologie EyeSight : Le constructeur Subaru fait autrement

Les constructeurs automobiles ne cesseront jamais de nous surprendre. En terme de sécurité, c'est Volvo qui a présenté son premier système révolutionnaire le City Safety. Il se base sur le repérage d'obstacle. Beaucoup d'autres constructeurs ont suivi l'exemple et ont adopté le même système.

Comme la sécurité est très importante, Subaru a eu autre idée brillante pour la préserver: le EyeSight.

Certes, les voitures avec cette option ne sont pas données. Mais si votre revenu le permet, essayez, vous ne serez pas déçus. Un excellent mandataire auto saura vous indiquer les bonnes adresses.

EyeSight pour une bonne vision

Ce système de sécurité ne se base plus sur le détecteur pour assurer sa fonction. Il est équipé de caméras stéréoscopiques installées derrière le rétroviseur intérieur. Elles ont pour fonction de repérer tous les mouvements aux alentours, les obstacles, le marquage au sol. Ces donnés sont ensuite transférés vers le EyeSight. Celui ci les analyse et agit en fonction de ces renseignements. L'ordinateur dictera si la voiture devrait s'arrêter ou accélérer.

30km/heure est la vitesse excellente pour EyeSight de repérer les détails dans sa trajectoire y compris les piétons et ainsi les éviter. Le dispositif peut immobiliser la voiture immédiatement.

En activant le EyeSight votre la sécurité de votre voiture est dans un état optimal. EyeSigh prendra votre voiture en main. Il contrôle votre système de freinage, vous met engarde à chaque fois vous enfreignez les marquages ou que votre vitesse n'est pas la bonne. Même le démarrage de votre voiture est pris en compte.

Des conducteurs qui ont essayé les nouvelles voiture de chez Subaru ont disent que du bien. Ils sont plus que satisfait. Ils affirment même que le taux de stress lié à la conduite est nettement diminué et que les énormes dégâts causés par de petites inadvertances pouvaient être évités.

Confirmons-le, EyeSight est une invention de génie. mais son intégration à une voiture ne signifie pas que le conducteur peut se permettre de ne pas être responsable. Etant une technologie, les risques de défaillance ne sont jamais exclus.

Laissez votre commentaire à propos de cet article